phare-pointe-des-monts-3934

Le phare – 1830.

Deuxième signal lumineux sur le saint Laurent après celui de l’Île verte, le phare de pointe des monts est ainsi décrit dans une demande de soumission parue dans les journaux le 22 mai 1829 :

« La tour doit s’élever à 70 pieds de hauteur, mesurer 28 pieds de diamètre à sa base extérieure et 20 pieds au sommet, s’arrondir en un cylindre parfait de 16 pieds de diamètre à l’intérieur. Ses murs doivent avoir une épaisseur de 6 pieds à la base et de 2 pieds au sommet. Une élégante corniche de pierre taillée doit couronner le mur »

pointe-des-monts-3957

Pigeonnier,

Utilisé auparavant comme entrepôt, ce batiment change de vocaion en 1959 avec l’arrivée du gardien Jacques Landrey, qui permet à son assistant d’y garder des pigeons. Le bâtiment devient ainsi un pigeonnier, fait inhabituel pour une station de phare.

phare-pointe-des-monts-3968

pointe-des-monts-3949

pointe-des-monts-3958

 

 

Publicités
2015, canada, québec

Pointe des monts-Qc

Image

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s